Les contours du successeur de l’ISF seront bien décidés cette année

 

 

 

 

 

 

Intervention de Marie Guibert, Ingénieur patrimonial chez KBL Richelieu dans Le Figaro, à propos de l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière), proposition d’Emmanuel MACRON, dans le cadre de la future Loi de Finances 2018.

Beaucoup de choses restent à éclaircir sur le futur IFI, mais ses grandes lignes sont connues : il aura le même seuil d’assujettissement (1,3 M€), le même barème et les mêmes règles (abattement de 30 % sur la résidence principale) que l’actuel ISF. «Personne ne doit subir de hausse d’impôt lors du remplacement de l’ISF par l’IFI. Et il n’y aura pas d’imposition des loyers fictifs des propriétaires-occupants, voilà ce que l’on sait au stade actuel», rappelle Marie Guibert, ingénieur patrimonial chez KBL Richelieu.

Retrouvez l’intégralité de cet article sur Le Figaro.