Accélération record des opérations de M&A; trop ?

Article de Chicuong Dang, gérant KBL Richelieu Gestion, à propos du succés qu’ont connues les opérations de cession acquisition en 2017 et courant 2018, dans New Deal Due Dil. 

Les opérations se multiplient, mais attention aux niveaux de valorisation note Chicuong Dang, gérant KBL Richelieu Gestion. 

Les opérations de fusions et acquisitions (M&A) ont le vent en poupe : 2017 était déjà un bon cru mais 2018 est tout aussi prometteur. Déjà 1.200 milliards de dollars d’opérations à travers le monde ont été annoncées rien qu’au 1er trimestre 2018, soit l’équivalent du PIB d’un pays comme l’Espagne !

Sans surprise, les sociétés les plus actives sont de nationalité nord-américaine mais aussi européenne et asiatique. La bonne orientation de l’ensemble des économies à travers le globe explique ce regain d’optimisme synchronisé des chefs d’entreprise.

Nous assistons aussi à une accélération des opérations de M&A parce que les entreprises ont les moyens de leurs ambitions. Leur structure financière a retrouvé la flexibilité d’antan, renforcée dans le cas des entreprises américaines par la réforme fiscale du président Trump. Les analystes de la banque Citi estiment que l’ensemble des entreprises du S&P 500 ont plus de 5.500 Mds$ pour faire des acquisitions sans risque de dégrader leur notation financière ! […]

Retrouvez l’intégralité de l’article de Chicuong Dang, sur le site de N3D.